Exercices de style à l'attention des petits fachos de gauche comme ceux de droite...

Spéciale dédicace à la rédaction de « RésistanceS », qui, grâce à la qualité douteuse de ses productions et au concours de l'inénarrable Nadia G., a inventé l’anti-fascisme de proximité, d’extrême proximité... Notamment du fabuleux pied nickelé du FN belge - qui fait rire aux éclats la galaxie nazillone française de Lille à Marseille -, Georges-Pierre Tonnelier, leur meilleur ennemi ! Manuel Abramowicz, "Coordinateur de la rédaction et de l'Observatoire" (sic), familier des méthodes de ses insignifiants adversaires (par exemple la délation qu'il pratique à merveille), est à la rigueur scientifique et à la profondeur de vue ce qu'est B.H.L. à la philosophie - n'est pas Zeev Sternhell qui veut ! Notre Simon Wiesenthal de poche chercherait-il un poste à Charlie-Hebdo ? Le spinozisme façon Philippe Val, à l'évidence, fait du dégât jusqu'en Belgique ...
ANALYTIQUE : « Lorsque les identités de groupes sont produites dans un contexte de classification, de média de masse, de mobilisation et de légitimité dominé par la politique au niveau de l’Etat-nation, elles prennent les différences culturelles comme leur objet conscient. Ces mouvements peuvent alors adopter toutes une série de formes : être dirigée avant tout vers l’auto-expression, l’autonomie et la survie culturelle, ou bien être essentiellement négatif dans leur forme, largement caractérisé par la haine, le racisme et le désir de dominer ou d’éliminer d’autres groupes. C’est là une distinction clé, parce que mouvements culturalistes pour l’autonomie et la dignité impliquant des groupes longtemps dominés (tels que les afro-américains aux États-Unis et les Dalits en Inde) sont souvent tendancieusement taxés des mêmes défauts que leurs adversaires, qualifiés de racistes et d’anti-démocratiques. » (Arjun Appadurai).

DIALECTIQUE : « Peut-on diviser la réalité humaine - en effet, la réalité humaine semble authentiquement être divisée - en cultures, histoires, traditions, sociétés, races même, différant évidemment entre elles, et continuer à vivre en assumant humainement les conséquences de cette division ? Par là, je veux demander s’il y a quelque moyen d’éviter l’hostilité exprimée par la division des hommes, peut-on dire, entre “nous” (les Occidentaux) et “eux” (les Orientaux). Car ces divisions sont des idées générales dont la fonction, dans l’histoire et à présent, est d’insister sur l’importance de la distinction entre certains hommes et certains autres, dans une intention qui d’habitude n’est pas particulièrement louable. » (Edward Saïd)

PERFORMATIF : « Nous ne jugeons pas un homme selon la couleur de sa peau. Nous ne vous jugeons pas parce que vous êtes blanc ; nous ne vous jugeons pas parce que vous êtes basané. Nous vous jugeons d’après vos actes, nous vous jugeons d’après vos habitudes. Tant que vous aurez l’habitude du mal, nous serons contre vous. Et à nos yeux la pire forme du mal consiste à juger un homme d’après sa couleur de peau... Cette société est grosso modo aux mains de partisans du racisme, de gens qui pratiquent la ségrégation, la discrimination... Non, nous ne sommes pas contre ces gens-là parce que ces gens-là sont blancs. Non ! Nous sommes contre ces gens-là parce qu’ils larguent des bombes sur d’autres êtres humains à cause d’une simple différence de couleur de peau. Et parce que nous sommes contre tout cela, la presse prétend que nous sommes violents. Nous ne sommes pas pour la violence. Nous sommes pour la paix. Mais les gens à qui nous avons à faire, eux, sont pour la violence. Comment voulez-vous garder votre calme face à des gens pareils ? » (Malcom X)

CYNICO-PATHÉTIQUE : « Chaque fois que j'apprenais qu'un terroriste palestinien, ou
un enfant palestinien, ou une femme enceinte palestinienne, avait été abattu par balles dans la bande de Gaza, j'éprouvais un tressaillement d'enthousiasme a la pensée qu'il y avait un musulman de moins.» (Houellebecq, littérateur sans estomac...)

PARADOXALE : « Dans les Grandes Antilles, quelques années après la découverte de l'Amérique, pendant que les Espagnols envoyaient des commissions d'enquête pour rechercher si les indigènes possédaient ou non une âme, ces derniers s'employaient à immerger des blancs prisonniers afin de vérifier par une surveillance prolongée si leur cadavre était ou non, sujet à la putréfaction (…) En refusant l'humanité à ceux qui apparaissent comme les plus "sauvages" ou " barbares " de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes typiques. Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie. » (Levi-Strauss)

HUMORISTIQUE : «Jamais un homme blanc n'est primitivement issu du sein de la nature, il n'y a pas de race blanche : tout homme blanc est un homme décoloré .» (Schopenhauer)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Y a-t-il un "arabe", un "noir", un "chinois" dans l'équipe rédactionnelle de Résistances ? Résistances, un mouvement politico-ethno-identitaire paneuropéen à Bruxelles ?

bigroot a dit…

j'ai rien compris....

Anonyme a dit…

Tiens à propos de compréhension :"Les pratiques religieuses et communautaires ne peuvent être considérées comme liées à l’ethnicité d’une personne..."
"Résistances"( à l'intelligence !) ce sont des imbéciles qui veulent parler du fascisme et qui sont incapables de définir convenablement le mot "ethnie" ! Eh oui il y a une composante culturelle à ce mot, pauvres demeurés, prenez des cours d'anthropologie... Voire de français :" Définition du Petit Robert : Ensemble d'individus que rapproche un certain nombre de caractères de civilisation, notamment la communauté de langue et culture."