Messieurs les nazillons merci !

Nous n'en attendions pas tant. Voici que toute la galaxie nazillonne françaouie, enfin unanime, rend hommage, à sa manière, à notre marche du 8 mai. Et donc à nous les Indigènes de France, de Navarre et même de Belgique, youppie ! Et le panel est large, il va des Identitaires au vieux Cyclope de Saint-Cloud. Quelle chance nous avons... Pour ce qui est des Identitaires, ces symptômes de la postmodernité avancée!, et leur identité bubble gum, façon Walt Disney, nous savons pertinemment que derrière leur rêve de chevaliers de la Table ronde se cache cette triste réalité, ce sont des descendants de gueux crevards du Moyen Age, dans le meilleur des cas, qui s'inventent un passé de substitution qui ressemble à un parc à thèmes. Pour résumé, un Identitaire authentique c'est une synthèse bancale de Don Quichotte et Sancho Pança qui consommerait du camembert, en solde, de chez Carrefour... Pour ce qui est de J.-M. Le Pen, malgré son passé algérien chargé, à l'ombre de la gègène, malgré le FN, refuge pour "mimiles" qui aiment à balancer les marocains dans la Seine, nous sommes attristés, nous qui, en esthète, savourions les qualités de bretteur du vieux cyclope, son verbe haut (jamais à l'abri du dérapage bien sûr !), la persévérance dans son être de salaud patenté (le plus viel homme politique français tout de même!), une culture classique irréprochable, la bêtise de ses ennemis, dont certains se disent de gauche, parfois plus détestables que lui... Le piquant de l'affaire, c'est que le diable Le Pen, lui qui a été tout à la fois l'épouvantail universel et le lampiste du racisme structurel français, un exorcisme sur patte, depuis près de trente ans, puisque son existence permettait de dédouaner la République de tout soupçon de celui-ci, c'était sa principale fonction dans le champ politique français, se met à diaboliser plus mal loti que lui, ainsi va l'homme du ressentiment... Mais cela manque définitivement d'élégance, tout borgne et paratonnerre breton qu'il soit, même si le paquebot FN prend l'eau de toute part, il eut été plus classieux de s'en prendre à celui qui l'a truandé de ses thématiques les plus malsaines, bien sûr celui-là siège à l'Elysée avec ses blingblingueries, pourtant là est son chemin de croix véritable et son Dien Bien Phu de tous les instants...Quoi qu'il en soit, un hommage est un hommage, messieurs les nazillons merci !

4 commentaires:

Zefa - Stammhein a dit…

Quand je lis votre "D'où parlons-nous ?", je vois justement pas très bien "d'où". J'ai bien peur que cela soit de nulle part tant vous ne croyez en rien ou bien lorsque vous croyez, ces croyances sont en contradiction (cf un universalisme concret (? qu'est-ce qu'un universalisme pas concret ?)- et comment un universalisme peut-il s'inscrire dans la multiplicité de particularismes ? C'est un peu du verbiage tout ça non ? Ceci étant dit je ne vous jette pas la pierre, on est tous un peu perdus et on sait plus très bien où on est ni où on va.

Zefa - Stammhein a dit…

Et puis qu'est-ce que vous avez contre le camembert en solde de chez Carrefour ?

Anonyme a dit…

He zefa, achète toi un cerveau...!
Et tout de suite tu verras ça ira mieux pour la compréhension...En matière de verbiage creux TA République et SES droits de l'homme etc a le pompon absolu !
Puis cesse de projeter tes pulsions nihilistes à tout va, il faut savoir sortir de son misérable "moi", des fois ça fait même du bien...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.