A la recherche de la Burqa perdue, balade dans Vénissieux...

(Cliquez sur la photo)

Ou quand Mermet, dans son émission « Là-bas si j'y suis », que nous aimons bien par ailleurs, fait le beauf, en nous expliquant que les femmes en burqa sont belles comme les ponts emballés de Christo, car il a fait les Beaux-Arts, Mermet, qu’on se le dise… Quoi qu'il en soit, une très bonne émission (avec, entre autres, pour invités les excellents Abdelaziz Chambi et Thomas Deltombe). Une émission perspicace où Mermet prend de vrais risques en tatant de près le racisme acceptable de la bonne vieille gauche française, celle qu'on peut croiser à la Fête de l'Huma. Les propos tenus le lendemain, sur le répondeur, montrent à quel point l'Islam, ici la burqa en l'occurence, à gauche comme à droite, est l'aphrodisiaque des Français, leur élixir de beauté (et ils en ont bien besoin !), à ce stade de bêtise, il n'est même plus question d'opium...

10 commentaires:

cloclo a dit…

Mermet est une grosse baltringue... Je lui dirais en face si je pouvais.

Pas étonnant de toute façon, la gauche française est la plus pétocharde du monde. Elle aboît beaucoup, mais ne mord pas. Comme les caniches.

Parler de diversion à propos de la burqa ou du niqab, c'est précisément cela, faire diversion ! Pour éluder un vrai sujet de société, la place de l'islam dans la vie publique.

Mermet, ne vous pas faites d'illusion, reste un Occidental biberonné au lait des Droits de l'homme et de la femme depuis sa plus tendre enfance.

C'est un laïcard, un beauf, un mimile, même s'il essaie piteusement de se démarquer d'André Gérin.

Il pense la même chose que moi, et qu'à peu près tout le monde en France, à savoir qu'une femme en burqa, désolé, mais c'est non. Là, c'est trop, vraiment trop.

Bozo a dit…

On a bien compris que tu faisais partie de cette gauche qui se camoufle derrière son "racisme acceptable"... Preuve que le complexe colonial est là plus que jamais (mission civilisatrice et darwinisme social)...

Si seulement tous les Français pouvaient être aussi subtil et aussi pertinent que Mermet, mais malheureusement ils ressemblent bien plus à des Pétain, des Bugeaud et des monsieurs Thiers postmodernes...

M.M. a dit…

"Mermet est une grosse baltringue... Je lui dirais en face si je pouvais."

Réglements de comptes à O.K Corral

Quel homme cet homme! Un vrai John Wayne des Saloons, je sens que les noms d'oiseaux ne vont pas tarder à voler et les balles siffler comme les serpents de Méduse au dessus de nos têtes.
M.M.

cloclo a dit…

C'est facile de laisser parler les auditeurs pendant 2 heures pour se donner bonne conscience, plutôt que d'avoir un débat de fond sur la question, avec des positions claires, nettes et précises... La vérité, c'est que Mermet préfère se défiler, il laisse la question en suspens pour ne pas heurter la susceptibilité de certains de ses auditeurs... Une baltringue, donc.

Il est pourtant là le risque, prendre parti, dans un sens ou dans l'autre... C'est ce qu'on attend d'un intellectuel aussi subtil et pertinent que ce Mermet, non ?

(Sur Wikipédia j'apprends qu'il est l'auteur de récits érotiques intilitulés La coulée douce. Misère...)

Anonyme a dit…

Écoutez moi ce discours plein de ressentiments (de haines sournoises)de Cloclo le beauf distingué (il pratique « CPF » et non pas « Bougnoul » tenez vous bien !), le discours péremptoire et paternaliste (l’humanisme à cinq sous où l’on fait semblant de s’intéresser à des femme dont on a rien à battre) , il y a en a plein les médias, où on s’autocélébre, on se rengorge entres bon blancs occidentaux (démocrates dés le berceau, la fée carbosse c’est pour les bronzés seulement) tandis qu’on bombarde allégrement l’Afghanistan, elle est là la facilité… L’émission de Mermet n’y sombre pas, là est le courage, le vrai !

Qu’il aie même tourné dans des pornos, Mermet, mais qu’est-ce qu’on s’en tamponne …

M.M. a dit…

L'esprit puise où il peut

« (Sur Wikipédia j'apprends qu'il est l'auteur de récits érotiques intilitulés La coulée douce. Misère...) »

Il est des esprits qui s’élèvent pour puiser dans la lumière et il en est d’autres qui se rabaissent jusqu’au tréfonds nauséabond des poubelles pour se sustenter. M.M.

birahima2 a dit…

je vais vous dire
d'après mon enquête :
- beaucoup de Français peuvent pas s'empêcher de faire un rapprochement entre la burqa et des choses du moyen-âge, genre la ceinture de chasteté
- donc la majorité trouve tout à fait normal d'interdire la burqa bien que 9 fois sur 10, c'est un gros boudin qu'il y a dedans, alors ils s'en foutent.

Anonyme a dit…

Hé Bira, tu m'as l'air d'être un grand enquêteur, tu les mènes où tes enquêtes au PMU ? lol...

birahima2 a dit…

y'a peut-être une corrélation avec le facteur cheval
c'est pas bête ça.

Le père des ses enfants a dit…

Même si j suis un auditeur de longue date de Mermet et qu'en règle générale j'apprécie ses émissions. Mais j'ai remarqué que ces dernières années il a recourt à cette méthode d'éviter de prendre parti ou alors du bout des lèvres se mettant dans la position de pouvoir suivre le vent de la gauche de la gauche (divisée sur ce sujet). De mon côté (qui n'intéresse que moi, mais j'ai bien le droit de donner mon avis) c'est que je n'aime les signes religieux sous aucune forme. Kippa, croix ou voile c'est de la connerie. Tous ces signes heurtent ma religion qui consiste à admirer les femmes lorsqu'elle sont le plus belles, c'est à dire nues de préférence.