367 burqas et moi et moi…

367 représente le nombre de femmes en France qui portent la burqa, voilà donc le péril vert, la déferlante islamiste en jupon, l’objet de toutes les hystéries françaises, voici que la montagne de bobards accouche, encore et toujours, d'une souris verte

367 femmes portent la burqa, sur l'ensemble du territoire, ce chiffre provient de l'observation de la police (DCRI), alors si même les pandores, héritiers de Vidocq, le disent qu’ajouter de plus, les bras nous en tombent littéralement…

367 femmes dont la majorité porte le voile intégral volontairement - par provocation («La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds » a écrit Brecht ), c’est toute la blabalterie pour songe-creux laicards et républicains, qu'on nous a servi ad nauseam, qui s’effondre tel un château de sable construit sur les dunes du Sahara... Que ceux-ci se rassurent, cela n'empêchera aucunement son réenclenchement dés que le besoin se fera sentir…

367 femmes dont la plupart a moins de 30 ans, toute cette belle jeunesse indisponible sur le marché de la séduction, voilà qui a de quoi réveiller les fantasmes orientalistes du plus beau pays du monde, voilà surtout matière à interroger les modèles culturels dominants qui produisent de si singuliers phénomènes…

367 femmes dont 26 % sont des Françaises converties à la religion musulmane - comptez-vous les envoyer en Afghanistan, ces pauvres souchiennes, afin de les bombarder en toute bonne conscience ? En tout cas, si vous comptiez réveiller les pulsions xénophobes francaouies, si sensibles et si mobilisables, j’ai bien peur que, cette fois-ci, ce ne soit manqué, il va falloir que vous nous expliquiez ce paradoxe-là…

367 femmes dont presque toutes vivent dans des grosses agglomérations urbaines (en région parisienne, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le Nord ou en Rhône-Alpes…), ce qui démontre que le phénomène est bien le fait de la (post)modernité, aussi cessez votre rhétorique creuse sur l'archaisme (1) et l'exotisme présumé de ces conduites qui sont bel et bien d'ici. Et c'est d'ici et de maintenant qu'elles doivent être pensées et interrogées …

367 femmes qui portent la burqa et 62 millions de veaux qui gobent n’importe quoi ! Comment se fait-il ? Là est la vraie interrogation, et personne pour la formuler... L’autre question étant : Pourquoi fabrique-t-on coûte que coûte de l’Altérité ? Quel en est le but ? Car comment ne pas voir, même si c’est gênant à reconnaître, que tout dans le profil de ces 367 femmes montre qu’elles sont filles de leur temps et parfaitement du cru.

Et parmi ce peuple de veaux trône et pérore Elisabeth Badinter, néo-féministe de son état, Louise Michel de la rive gauche, et fille d'un Barnum Français… A ce troupeau de veaux, à qui Elisabeth Badinter faisait, il y a peu, l’apologie de la gaudriole à la française et au droit de cuissage sublimé dans son Fausse route, elle, émargeant à Publicis ad vitam eternam, dont la profession réelle est d’acheter « du temps de cerveaux disponibles » de ces 62 millions de veaux précisément, offre en holocauste, à leurs bas instincts, les 367 Belphégors en toute impunité, en déclarant péremptoirement : « pourquoi ne pas gagner les terres saoudiennes ou afghanes où nul ne vous demandera de montrer votre visage, où vos filles seront voilées à leur tour, où votre époux pourra être polygame et vous répudier quand bon lui semble…? »(*).

Madame Badinter, je vous fais cette demande solennelle, connaissant votre intérêt pour le bien commun, Madame, vous serait-il possible de devenir la 368 ème Belphégors de France, et muette de surcroît ? (On couvre bien les perroquets braillards...) Nous, magnanimes, nous promettons, pour notre part, de ne vous inviter à aucun voyage, une fois muni de votre couvre-chef salvateur, vous pourrez rester sur le territoire national comme bon vous semble. Poser cet acte fort, nous ferait des vacances bien méritées, songez-y, à nous et aux 367 autres. Merci d'avance...

(1)«En 1780, la modestie exigeait de nombreuses femmes à travers le monde, du Bengale aux Iles Fidjî, qu’elles gardent les seins nus. En 1914, les missionnaires chrétiens et les réformateurs des mœurs indigènes avaient fait en sorte qu’une poitrine nue soit considérée comme indécente. Cela constitua en soi une formidable inversion dans le processus déterminant les usages relatifs au corps. Dans le monde musulman, la burqa islamique, recouvrant totalement le corps des femmes, connut une popularité croissante. Souvent considérée, à tort, par les Occidentaux d’aujourd’hui comme une forme d’obscurantisme médiéval, la burqa fut en réalité la forme moderne que dut prendre leur vêtement pour permettre aux femmes de sortir de leur réclusion domestique forcée et de jouer un rôle, même limité, dans les affaires publiques et commerciales» (C. A. Bayly, La Naissance du monde moderne, 1780-1914)

15 commentaires:

ma mie a dit…

et pourtant, il y a environ une semaine, j'en ai vu 5 d'un coup, à Ikea St PRIEST !!! et si je me mets à les compter au marché de Villeurbanne, en une seule matinée, je peux en compter plus de 20 . Je pense que 367 est très en dessous de la réalité, et que Mme Badinter a entièrement raison d'écrire ce qu'elle écrit, ne vous en déplaise.
En Afghanistant, autrefois, on voyait des minijupes !!! maintenant, les femmes sont interdites de travail , d'école, de musique, de tout !!! une prison de tissu, et toutes les privations qui suivent.
je suggère à celles et ceux qui défendent ce genre de pratiques chez les autres, et en arrivent à considérer que ces femmes sont "volontaires', de porter ce machin seulement une heure, juste pour voir, hommes ou femmes et de venir nous rendre compte sur ce post !!!
Vous commencez ? merci de nous faire part de votre ressenti
attention, voile intégral !!! ne trichez pas...

Anonyme a dit…

Les laïcards qui voient passer des anges ! Et qui savent compter bien mieux que les RG... Il est temps d'aller consulter Mamie, le syndrome "je suis partout",on sait où il a mené la France...

Les assassins de femmes en Afghanistan, aujourd'hui, sont Français aussi !
Tout cela se passe bien loin de chez nous... Qu'ils crèvent, bien sûr !

L'aliénation de la femme en Occident, vous connaissez ? La paille et le poutre , vous connaissez aussi ? L'élevage présidentiel de "putana" en Italie, vous connaissez ? La Thaïlande comme grand déversoir de foutre de tous l'Occident, vous connaissez ?

Hypocrisie, racisme et arrogance sont les seuls vraies valeurs authentiquement Françaises !

Knox a dit…

Elle est nulle leur provoc' aux 367.
Pour être plus efficace, je veux bien lancer l'opération "Acheter leur un string" pour qu'elles le fassent dépasser de leur burqa!

Dr No a dit…

Mamie a bien raison de parler d'Afghanistant" et non d'Afghanistan, non parce qu'il y aurait une prétendue invasion Belfégorienne en France mais parce qu'Elisabeth Badinter en personne a tout simplement "Afghanisé" le débat.

Oui en Afganistant le débat on en arrive à des déclarations du genre "Met ta burqa et tire toi" que personne ne relève, sauf peut être le bougnoulosophe de service. Merci pour tant de vigilance ...

Nico (pas anonyme, donc) a dit…

Evidemment que ces "367" viennent des grosses agglomérations. La creuse, la bretagne ou la haute savoie n'ont jamais concentré les immigrants de l'aprés guerre.
Quant aux 62 millions de veaux, je ne pense pas que ce soit les insultants que vous arriverait à tenter d'expliquer votre point de vue. Si tant est que vous parveniez à en expliquer ne serait-ce que 1%, sans chercher gratuitement la provocation...

Princesse de Clèves, islamogauchiste a dit…

Il est nul son jugement à Knox.

Pour être plus efficace, je veux bien lancer l'opération "Achetez lui une conscience de l'autonomie" - pour qu'il dépasse son appréciation sexiste, paternaliste et islamophobe!

Knox, réserve ta généreuse contribution à ceux qui la réclament.
Garde ton stock de sous-vêtements, ça te fera un string neuf chaque jour pendant un an.
Et surtout, surtout, ne nous libère pas: on s'en charge.

Anonyme a dit…

moi je dis chapeau bas mesdames, quand on pense que les 577 députés qui nous représentent, planchent sur la burqa parce que 367 femmes ont décidé de la porter c'est que tout va bien en France. Quant aux pauvres, ils n'ont cas porter la burqa et peut-être que gerin finira par s'occuper de leur cas.

HASSAN a dit…

367, n'est ce pas là pas un chiffre mystique de l'islam ...soufi? brrrr.....

Le vigile a dit…

Le vigile a dit...
Toutes cette racaille féministo-laiciste commence à montrer son vrai visage, face haineuse et grimaçante… Par qui est repris le texte de Badinter , la grosse baderne du féminisme bidon et une des plus grosse fortune de France? Par tous les sites Lepénistes et autres paniers à crabes : François de souche, Chrétienté info, Salon beige, « terredisrael.com »…

6:50 AM, juillet 31, 2009

Stuan a dit…

Bonjour Bougnoulosophe,

"......c’est toute la blabalterie pour songe-creux laicards et républicains, qu'on nous a servi ad nauseam, qui s’effondre......"

En dehors de cette affaire, peux-tu nous éclairer sur ce point : en quoi la laïcité et la République sont indiscutablement des songes creux ?

Naftul a dit…

@Stuan : "Songe-creux" avec un trait d'union, comme on dit "pisse-froid", "petit-bourgeois" ou "gratte-papier".

En l'occurrence il parlait des Républicaniens et non des concepts qu'ils prennent en otage :

http://consanguin.blogspot.com/2008/10/les-rpublicaniens_31.html

http://consanguin.blogspot.com/2009/03/ivanhoe-rioufol-des-croisades.html

http://consanguin.blogspot.com/2009/01/eric-mon-zemmour-ou-le-phallus-blanc-et.html

Anonyme a dit…

Il y a un certain Arnaud Aubron de Rue 89 qui t'a pompé ton titre !

http://www.rue89.com/2009/08/03/367-burqa-et-moi-et-moi-et-moi

Médiocre et faussaire comme un journaliste....

Anonyme a dit…

Hypocrisie, racisme et arrogance sont les seuls vraies valeurs authentiquement Françaises !
bravo pour ton article
il est excellent
il faudrait mettre en contradiction leur propos cette badinter est completement schizo
c'est un peuple entier qu'il faudrait ré-eduqué

Stern Von Afrika a dit…

"c'est un peuple entier qu'il faudrait ré-eduqué"

C'est gentil mais quand on voit ce que sont les pays dont vous êtes issus, emplis de "vos valeurs", merci je préfère rester un veau.

Bozo a dit…

Les veaux ne concoivent leur vie que comme veaux...

Philosophique : "veau mesure de toute chose"

Publicitaire parce que "je le veau bien..."

Qui c'est qui nous ecrit un "exercice de style" sur le veau, facon Queneau ?