M. les maudits

Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux”. (Debord)
Voila un peuple à la très courte cuisse qui ne pense pas plus loin que le bout de son nez et qui s'avise de donner des leçons de lucidité au reste du monde, on croit rêver... Voilà un peuple, à l'égarement existentiel chronique, qui pratique l'enfumage et la recherche du bouc émissaire, qui permettra de réunir les deux communauté flamande et francophone sur le dos d'une troisième, procédé aussi vieux que le monde, afin d'oublier qu'il habite un pays bancal, qui ne passera peut être pas l'hivers, tant il est fait de bric et de broc... Procédé qui avait déjà été utilisé dans l'affaire Abou Jahjah à Anvers sous le gouvernement Verhofstadt I. Il n'est que le numéro qui change et l'inspiration sarko-bushiste en plus, car il faut savoir vivre avec son temps.... La partie la plus risible et la plus pathétique de ce peuple, ce sont les francophones du pays, eux, qui sont les bougnouls des flamands, qui se mettent à chercher d'autres bougnouls, qui leurs seraient enfin accessibles, afin qu'ils puissent, eux aussi, déverser leur ressentiment d'impuissants perpétuels...Et aux commandes de ce grand cirque, de cette chorale époumonée : verhofstadt III et ses baltringues politiques plus poussifs que jamais... Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de Belgique, que la vérité et le courage politique viennent de la bouche d'un populiste – Dedecker- en dit long sur la santé de ce pays... Est-on encore en démocratie? Peut-on incendier un Reichstag belgicain virtuel à coup de feu d'artifice? Cette farce grand guignolesque de la menace de la "Al Qaida corporation Belgium", certains, dit-on, l'ont rencontré sur second life, dont seul les sots étaient dupes (et ils sont nombreux dans le plat pays!), cautionnée tant par les partis "démocratiques" que par les médias mainstream, est le symptôme d'une gestion aussi cynique que calamiteuse des affaires du pays, qui augure d'un effondrement imminent...Le message principal étant qu'on peut se frotter les pieds sur les musulmans du royaume comme sur un paillasson et que le monde politique prend les belges pour des demeurés. Pour le premier constat, quelles implications cela aura à terme (une prophétie auto-réalisatrice?) et pour le second, le monde politique a-t-il tort ? Rule Belgica rule !



1 commentaire:

Nobo a dit…

C'est une vrai entreprise de philanthropie Al Qaida àprès avoir sauvé la Belgique de Verofstadt, voilà qu'il sauve le Pakistan de Musharraf, qu'elle n'existerait pas qu'il faudrait l'inventer...D'ailleurs,c'est bien simple, elle a été inventé !